Archive pour septembre, 2016

Si l’on abdique sa vie à la source… Lewis Mumford, Techniques autoritaires et démocratiques

Pourquoi notre époque s’est-elle si facilement
rendue aux contrôleurs, aux manipulateurs,
aux conditionneurs de la technique autoritaire
? La réponse à cette question est à la
fois paradoxale et ironique. La technique
d’aujourd’hui diffère des systèmes autoritaires
du passé, ouvertement brutaux, d’une
façon particulière favorable : elle a accepté
le principe de base de la démocratie selon
lequel chaque membre de la société doit
avoir une part de ses biens. En remplissant
progressivement cette part de la promesse
démocratique, notre système a atteint une
emprise sur toute la communauté qui
menace de faire disparaître tous les autres
vestiges de la démocratie.

Le marché que l’on nous demande de passer
ressemble à une superbe mariée. Sous le
contrat social démocratico-autoritaire, chaque
membre de la communauté peut revendiquer
tous les avantages matériels, tous les
stimuli intellectuels et émotionnels qu’il peut
désirer, et ce, dans des quantités supérieures
à celles disponibles jusqu’ici pour les minorités
les plus favorisées : nourriture, maison,
transports rapides, communications instantanées,
soins médicaux, loisirs, éducation.
Mais à une condition : que chacun ne
demande pas ce que le système n’apporte
pas et qu’il accepte de prendre tout ce qui
lui est offert, dûment préparé et fabriqué,
homogénéisé et égalisé, dans les quantités
précises dont le système, plutôt que la personne,
a besoin. Une fois que l’on a choisi
le système, il n’y a plus d’autres choix. En un
mot, si l’on abdique sa vie à la source, la
technique autoritaire donnera en retour tout
ce qui peut être mécaniquement évalué,
quantitativement multiplié, collectivement
manipulé et amplifié.

extrait de « Techniques autoritaires et démocratiques » de Lewis Mumford, discours prononcé en 1963, , trad. Catherine Bourgain

 

 

Si l'on abdique sa vie à la source... Lewis Mumford, Techniques autoritaires et démocratiques dans Essais, philosophie... lewis-mumford-1895-1990-granger

Lewis Mumford (alchetron.com)

Publié dans:Essais, philosophie... |on 27 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

A l'encre de mes mots ... |
Lestilleulsmentent |
Imagines1d5s0slm |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vampire destiny
| Le théâtre classique
| Kokoroplumeducoeur