Nous n’irons plus nus – la Chanson des canuts

Pour chanter «Veni Creator»,
Il faut une chasuble d’or. (bis)
Nous en tissons pour vous, grands de l’Église,
Et nous, pauvres canuts n’avons pas de chemise.
C’est nous les canuts
Nous sommes tout nus (bis).

Pour gouverner, il faut avoir
Manteaux ou rubans en sautoir (bis)
Nous en tissons pour vous, grands de la terre
Et nous, pauvres canuts, sans drap on nous enterre.
C’est nous les canuts
Nous sommes tout nus (bis).

Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira
Alors nous tisserons le linceul du vieux monde
Car on entend déjà la révolte qui gronde.
C’est nous les canuts
Nous sommes tout nus,
C’est nous les canuts
Nous n’irons plus nus.

« Chanson des canuts », composée en 1831 au moment de l’insurrection des ouvriers de la soie de Lyon, dans la version d’Aristide Bruant de 1910

Nous n'irons plus nus - la Chanson des canuts dans Poésie Revolte_des_Canuts_-_Lyon_1831_-_1

Scène de bataille dans les rues de Lyon en 1831 (wikimedia.org)

Publié dans : Poésie |le 5 juin, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

A l'encre de mes mots ... |
Lestilleulsmentent |
Imagines1d5s0slm |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vampire destiny
| Le théâtre classique
| Kokoroplumeducoeur